Le guarana, appelé également « essence de la raison », est originaire d’Amazonie. Utilisé depuis 2 000 ans av. J.-C., il constitue actuellement l’ingrédient principal des compléments alimentaires, tels que Brulafine. S’il est tant apprécié, c’est parce qu’il contient des composés actifs possédant de nombreuses vertus. Mais concrètement : de quelles propriétés parle-t-on ? Quels sont les effets du guarana sur l’organisme ? Faisons le point dans ce guide.

La description botanique du guarana

guarana brulafineLe guarana est arbuste qui pousse à l’état naturel en Amérique du Sud. Il se trouve également dans quelques états brésiliens (Amazonas, Bahia…). Appartenant à la famille des sapindacées, il est proche de la liane. Effectivement, ses branches s’agrippent facilement le long des autres arbres, d’où son nom d’arbrisseau grimpant.

Cet arbuste possède des feuilles alternes épuisées de vrilles. Ses fleurs vertes sont disposées en grappe. Elles laissent ensuite place à des fruits rouges récoltés en septembre. Ces fruits contiennent des graines brunes (pouvant tirer jusqu’au noir) qui renferment de nombreux composés actifs.

Le guarana est très riche en guaranine (une molécule de caféine). Cette forte teneur lui permet de surpasser de loin le café. Toutefois, il contient d’autres substances naturelles comme :

  • Alcaloïdes
  • Adénine
  • Hypoxanthine
  • Théophylline
  • Théobromine
  • Xanthine
  • Mucilages
  • Pectine

Les graines peuvent être prises de différentes manières. Réduites en poudre, vous pouvez les prendre sous forme de tisane. Toutefois, la meilleure façon de les consommer est de les prendre en compléments alimentaires.

Les bienfaits minceur du guarana

Si le guarana fait partie des ingrédients principaux de Brulafine, c’est parce qu’il possède de nombreux bienfaits minceur.

L’action sur le métabolisme de base

Sa forte teneur en caféine permet d’activer le métabolisme de base. Il augmente les dépenses énergétiques. Évidemment, pour répondre à cette demande, il sollicite à votre corps de puiser dans les réserves de graisse. Ces derniers se trouvent dans les tissus adipeux. Finalement, vous serez débarrassé des acides gras sur le tour de taille, les cuisses…

Cette action sur le métabolisme permet de dépenser plus d’énergies que d’habitude. Par exemple, si votre corps consomme généralement 2500 calories, la prise de guarana augmente la dépense à hauteur de 3000 calories, voire plus.

L’effet coupe-faim du guarana

Grâce à sa composition, le guarana possède une action coupe-faim. Consommé 30 à 40 minutes avant chaque repas, il réduit la sensation de satiété en formant une sorte de gel dans l’estomac. Cette action permet de :

  • Réduire la quantité de calories consommées lors du repas
  • Limiter l’envie de sucre
  • Diminuer les fringales et les grignotages

Associé à d’autres actifs coupe-faim, il est encore plus efficace. Heureusement, Castalis s’en est rendu compte en fabriquant Brulafine. Ce complément alimentaire contient 3 brûleurs de graisse ayant des effets redoutables sur la perte de poids.

Les bienfaits diurétiques

Rappelez-vous, le guarana contient plus de caféine que les graines de café. Cette forte concentration lui confère des propriétés diurétiques. Il vient en aide à votre foie et à vos reins. Son action facilite effectivement l’élimination des toxines (les matières grasses, l’alcool…) dans l’organisme. Par conséquent, il favorise le transit intestinal. Par la même occasion, il augmente le volume des urines.

Cette action diurétique permet de retirer les excès d’eau dans les cellules. En fin de compte, vous serez débarrassé des cellulites et de la rétention d’eau.

Les autres vertus du guarana

À part son action sur la perte de poids, le guarana possède aussi d’autres propriétés connues, telles que :

Son action tonifiante

Sa forte teneur en caféine permet d’agir sur le système nerveux central. Par conséquent, il soulage :

  • Les migraines ou les céphalées causées par la mauvaise circulation sanguine
  • La fatigue en augmentant l’attention et la vigilance. Sur ce point une étude a prouvé son efficacité à apaiser la baisse de forme ressentie chez les patients suivant de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

Cette action tonifiante est bénéfique en période de régime, car elle prévient la baisse de forme ou les fatigues musculaires après une activité physique.

Le pouvoir sur le cerveau

De nombreuses études confirment que le guarana est bénéfique pour le cerveau. Ses molécules actives (notamment le guaranine) améliorent par exemple les fonctions cognitives. Consommé sous forme de compléments alimentaires, il renforce dans ce cas, la mémoire, la concentration, l’apprentissage

Certains thérapeutes n’hésitent pas à associer sa prise à d’autres plantes ayant les mêmes vertus. C’est le cas du ginseng asiatique ou encore des certaines vitamines.

L’utilisation et la prise du guarana

En raison de sa forte concentration en caféine, le guarana doit être pris avec précaution. Dans ce cas, respectez le dosage et les précautions d’usage.

Le dosage

À forte dose, le guarana peut causer des désagréments, d’où l’intérêt de respecter la posologie. Heureusement, chez Castalis, vous n’aurez pas à vous soucier de ce problème. Votre complément alimentaire respecte déjà le dosage recommandé par les autorités sanitaires. Le taux de caféine reste inférieur à 200 mg par jour.

En plus, à part l’effet sur la perte de poids, Brulafine apporte de l’énergie. Par la même occasion, il augmente légèrement votre attention.

Les précautions d’usage

Le guarana contenu dans Brulafine est sans danger à condition de respecter le dosage prescrit. Pris en excès, il peut effectivement causer :

  • Trouble de la pression artérielle
  • Palpitations
  • Irritations gastriques
  • Maux de tête
  • Crampes
  • Etc.

Ces désagréments sont évitables, si vous prenez votre complément tous les matins tout en respectant le dosage. Sinon, consultez également votre médecin, si vous suivez actuellement une autre thérapie à base de plante ou un traitement médicamenteux. L’interaction peut atténuer le pouvoir de Brulafine ou des autres molécules.